Lorsqu'un individu prend la parole, qu'il soit devant un seul interlocuteur ou un auditoire, il se préoccupe souvent bien davantage du contenu de son discours que de la façon dont il le livre. Or, de la même manière que nous avons à peu près tous tendance à écouter plus attentivement les personnes de belle apparence, l'élocution et le timbre de la voix influencent la perception que les autres ont de vous. Même si ce que vous avez à dire est passionnant, que vous êtes allumé et que vous avez de bonnes idées à proposer, votre auditoire sera plus difficilement conquis s'il entend dans votre voix et dans votre façon de vous exprimer, votre stress, vos émotions mal contrôlées, votre manque de confiance.


La parole contribue au charisme. Plusieurs experts de l'image évoquent à ce propos les trois éléments fondamentaux qui rehaussent ou dévalorisent le caractère charismatique d'un individu, soit les 3V : le visuel, le verbal et le vocal. Heureusement, améliorer son image vocale peut s'acquérir à l'aide d'un entraînement adéquat.


La voix trahit les émotions. Une personne qui parle trop rapidement ou de façon saccadée démontre qu'elle est stressée et manque d'assurance. La timidité, quant à elle, s'observe notamment dans l'incapacité pour l'orateur d'articuler correctement. Soigner son articulation et son débit, faire en sorte que sa voix sonne claire et forte, permet de mieux se faire comprendre et susciter l'intérêt parce que l'interlocuteur a l'impression d'avoir en face de lui une personne confiante, convaincante, qui maîtrise bien son sujet... même si ce n'est pas toujours le cas.


Si le timbre de la voix est une question de morphologie des cordes vocales, la modulation, l'amplitude, l'articulation, le débit sont tous liés à une bonne respiration et à une bonne posture qui peuvent être améliorées. De plus, pour rendre son discours plus expressif, il est important de moduler ses phrases, de les faire chanter. Il ne faut surtout pas hésiter non plus à prendre des pauses, même si le silence nous gêne un peu. Marquer une pause laisse du temps à ceux qui nous écoutent de bien saisir notre message.


Un coach vocal, des cours de diction ou de théâtre peuvent vous aider à acquérir de bonnes techniques pour bien positionner votre voix. Un orthophoniste peut également vous accompagner dans votre démarche.