La prélecture ou l'éveil à la lecture est la formule tout indiquée pour faciliter l'apprentissage de la lecture et de l'écriture aux enfants d'âge préscolaire et favoriser plus tard leur réussite scolaire dans son ensemble. Cela permet aux petits de 0 à 5 ans, qui ne savent pas encore lire, de faire naître ou de renforcer leur intérêt pour l'écrit. Ils acquièrent aussi certaines habiletés qui optimiseront le temps venu leurs compétences scolaires. La prélecture les aide à comprendre que ce qui est écrit a un sens, apprennent à reconnaître les lettres et acquièrent du vocabulaire, tout cela dans un contexte ludique. Après tout, qui n'a pas pris plaisir à se faire raconter des histoires dans la petite enfance?

La lecture partagée pour resserrer le lien parent-enfant

En plus de contribuer à éveiller le petit mousse au plaisir de lire, la prélecture aide à resserrer le lien entre l'enfant et ses parents puisque tout en lisant, ils dialoguent avec lui. Dès ses premiers mois, ils peuvent utiliser un livre cartonné rempli d'images et les lui décrire tout en le laissant manipuler le livre à sa guise. Vers un an, le petit est invité à participer plus activement. Le parent lecteur peut donner vie aux personnages et aux animaux. Il peut aussi demander au bambin d'identifier des objets ou d'imiter le cri des animaux. À deux ou trois ans, il peut lui poser des questions comme : dans l'histoire, qui est le meilleur ami de Burger, l'ourson? À quatre ou cinq ans, le parent peut aller plus loin en demandant à l'enfant d'imaginer une suite à l'histoire. Cela donne parfois des scénarios assez hilarants.

Il faut toutefois veiller à ce que la séance ne se métamorphose pas en test. La prélecture doit demeurer d'abord et avant tout un moment de plaisir.