Bjr tlm. Auj on va kosé cibrlangag é 2son éfé su la klité du francé.


Votre ado rédige des messages truffés d'abréviations et de symboles que vous avez peine à déchiffrer et vous craignez que la qualité de son français écrit en prenne pour son rhume? Restez calme. Si le français se détériore, il faut chercher le coupable ailleurs. Selon certaines études, on aurait tort de faire porter le chapeau aux nouvelles technologies.


Un langage en parallèle

Bon nombre d'enseignants affirment que le langage qu'utilisent les jeunes en texto n'est pas le même que celui qu'ils utilisent pour faire leurs travaux scolaires. Les élèves savent différencier sans problème la langue du Web 2.0 et celle à privilégier dans un cadre scolaire, qu'il s'agisse d'une présentation orale ou écrite. Comme si les jeunes avaient dans leur cerveau une autre langue constituée de deux modes distincts : le mode texto et le mode français conventionnel.


Un langage pour relaxer

Le scripto-clavardage, ça va vite, ça permet d'exprimer librement des émotions, ça court-circuite le mode d'écriture normal dans le but d'économiser temps et lettres. Les jeunes vont à l'essentiel, sans formalités, ils n'ont pas besoin de vérifier l'orthographe et n'ont pas l'obligation de faire des mots full longs. Ils adorent, bien sûr, mais délaissent cette façon de faire aussitôt que la situation l'exige.


Un langage un peu étrange qui crée une cohésion de groupe

Les jeunes souhaitent se démarquer des adultes et le fait de manipuler ainsi les mots contribue à créer une sorte de cohésion de groupe, un moyen de résister aux contraintes imposées par le monde des adultes, d'affirmer leur appartenance à un groupe. Ce langage codé interdit l'accès aux non-détenteurs des clés.


Le langage SMS : un exercice créateur

Certaines études suggèrent que les adolescents qui écrivent les textos les plus efficaces sont ceux qui possèdent des compétences supérieures en orthographe. Pour être en mesure de jouer avec le langage, encore faut-il bien maîtriser les notions de base. De surcroît, les scripteurs de textos, par cette forme de gymnastique intellectuelle, développeraient leur imagination et leur pouvoir créateur en sortant ainsi des sentiers battus.


Plus ça change, plus c'est pareil

Le problème de la qualité de la langue existe depuis fort longtemps et c'est depuis fort longtemps aussi que l'on s'efforce de rechercher des solutions pour promouvoir les avantages d'écrire et de parler correctement. Depuis des années, les mêmes fautes se répètent dans les épreuves de français : des erreurs orthographiques d'usage, des participes passés, des verbes et des sujets mal accordés, des phrases mal construites, des textes mal structurés. Le cyberlangage ne pourrait donc à lui seul être tenu responsable des problèmes liés à l'usage et à la qualité du français.


On peut s'interroger toutefois sur l'impact qu'aura ce langage sur les petits âgés de 5 ou 6 ans qui utilisent aujourd'hui le crayon et le clavier en même temps mais qui n'ont pas encore appris les règles de base du français. Pourront-ils, à l'instar de leurs aînés, faire la distinction entre le français classique et celui des médias électroniques?


C 1 bon kestion...