Ils sont petits, au nombre de trois seulement mais peuvent créer beaucoup de remous dans un message. Si le fait d'utiliser les points de suspension ne constitue pas une erreur en tant que telle, on aurait tort d'en abuser.


Les points de suspension peuvent dénoter :


  • Le manque de franchise;
  • Le manque de confiance en soi;
  • La timidité;
  • La désinvolture, la puérilité;
  • L'indécision, l'hésitation, la réticence;
  • L'incapacité d'assumer ses dires, le fond de sa pensée;
  • La volonté délibérée de créer de l'ambiguïté, du suspens;
  • La connivence inappropriée.

Dans tous les cas, ils font appel à l'imagination du destinataire du message, qui aura la difficile tâche de deviner sans se tromper le sens des trois petits points, de les interpréter selon le contexte. Danger.


« Tu m'avais promis de m'appeler mais tu ne l'as pas fait. Je suis à peine déçu... »


Que peuvent bien laisser sous-entendre les points de suspension?


Je vous laisse y aller de votre interprétation...