Lorsqu'une personne vous parle, vous avez l'habitude de consulter votre montre, de réfléchir à ce que vous allez préparer pour le repas du soir, de regarder ailleurs en quête d'un interlocuteur plus intéressant? En plus de faire preuve d'un manque complet de savoir-être, votre manque d'attention risque de vous faire passer à côté de nombreux avantages que l'écoute active procure, tant sur le plan personnel que professionnel. Voici deux d'entre eux.


Il vous sera possible dans un premier temps de profiter d'une information importante, voire privilégiée, susceptible de vous ouvrir des portes ou vous proposer des pistes de solution à un problème. Rumeurs de promotion entre les branches, offre d'emploi pas encore annoncée, mise en contact avec un client potentiel, stratégie de la concurrence... Si vous n'êtes pas à l'écoute lors de la divulgation de cette information, vous ne pourrez strictement rien faire avec.


Il y a en outre une foule de précieux renseignements qui se cachent dans le non-dit. Un rictus, une moue, un froncement de sourcils, un changement d'intonation..., si vous n'êtes pas en mesure de capter les paroles prononcées et conséquemment d'en saisir la teneur parce que vous avez la tête ailleurs lorsqu'on vous cause, tout ce qui est tu vous échappera encore bien davantage.


Ensuite, le fait d'être attentif aux autres, d'être présent pour les autres est une qualité de plus en plus rare, donc recherchée. Elle vous rend irrésistible auprès de vos collègues et de vos supérieurs qui n'hésiteront pas à vous faire des confidences et seront plus enclins à collaborer avec vous et à vous rendre service au besoin.


On apprend beaucoup de choses en écoutant. Sur les autres mais aussi sur soi...