Votre curriculum vitae a retenu l'attention d'une entreprise que vous convoitez et vous voilà maintenant rendu à l'étape de l'entrevue. Lors de cet entretien, vous serez sans doute en mesure de capter assez clairement et assez rapidement certains indices qui trompent rarement et qui vous indiqueront que votre candidature n'intéresse plus le recruteur et ne sera pas retenue, pour des motifs le plus souvent indicibles. Il mentionnera entre autres qu'il n'a pas pris connaissance de votre dossier ou qu'il ne l'a que survolé, il indiquera que votre expérience est très (comprendre trop) importante, il modifiera la description de tâches pour la rendre moins intéressante, il reverra à la baisse la rémunération et les conditions prévues initialement. Mais il peut aussi arriver que certains responsables du recrutement fassent passer des messages un peu plus subtils pour vous faire comprendre la même chose.


Le visage du recruteur se ferme dès qu'il vous voit – Votre apparence n'est peut-être pas tout à fait conforme à ses attentes ou vous avez des traits sans doute trop «exotiques» à son goût. Il procédera tout de même à l'entrevue, la discrimination étant habituellement perçue d'un mauvais œil.


Le recruteur adopte un comportement inapproprié – Il vous tutoie, accepte d'être interrompu durant l'entrevue, vous pose des questions indiscrètes, vous cause de banalités, bâille ou pire, fait semblant de bâiller, échange des regards entendus avec un confrère dans le cas où plusieurs recruteurs sont réunis... Il n'en a rien à foutre parce que de toute façon, il ne vous fera pas d'offre.


La durée de l'entrevue est plus courte que prévue et on ne vous invite pas à poser des questions – Lorsqu'on vous a convoqué en entrevue, on vous a dit que l'entrevue allait durer 45 minutes. Or, après 20 minutes, vous entendez les phrases habituelles que les recruteurs prononcent afin de clore l'entrevue... sauf « Avez-vous des questions? » Après tout, à quoi bon s'attarder...


Le recruteur vous remet des documents informatifs concernant l'entreprise – Si on avait l'intention de retenir votre candidature, de tels documents seraient tout à fait inutiles. On vous les remettrait lors de votre arrivée en poste.


Les membres du comité de sélection n'attendent pas que vous soyez hors de portée de voix pour émettre un commentaire négatif ou s'esclaffer – Le respect n'est pas leur priorité, ils savent qu'ils ne vous reverront plus de toute façon.


Une de ces situations vous est familière? Peut-être puisqu'elles sont courantes. Mais consolez-vous, vous l'avez peut-être juste échappé belle...