On dit que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. À en croire le préjugé favorable que certains employeurs ont face aux travailleurs matinaux, c'est plutôt l'avenir de leur entreprise qui passe par ces collaborateurs au rythme circadien un peu plus court que 24 heures. Pour quelles raisons les patrons ont tendance à voir d'un bon œil les employés qui arrivent tôt au boulot? Parce que leur gestion est plus facile, voilà tout.

Bon nombre d'études et de recherches ont été menées au fil des ans dans le but d'identifier les traits de caractère des individus matinaux et des oiseaux de nuit et de les comparer entre eux. Nul besoin pourtant de données scientifiques poussées pour caractériser, du moins en substance, les personnes qui vivent de jour. Puisqu'elles sont majoritaires et constituent la norme, il n'est pas étonnant de constater qu'elles possèdent dans bien des cas un tempérament plus conservateur que les personnes qui vivent la nuit. Les lève-tôt nous apparaissent d'emblée comme des individus consciencieux (ils avaient souvent de bonnes notes à l'école), organisés, efficaces, proactifs, méticuleux, introvertis, dotés d'un esprit cartésien, maîtres de leurs émotions, soucieux de faire bonne impression. Bref, des travailleurs qui livrent la marchandise sans faire de vague.

Oh que les patrons aiment ça!

En revanche, les oiseaux de nuit aiment généralement faire la fête, vivre à contre-courant, sont plus culottés, plus créatifs, plus indépendants, plus intuitifs et plus impulsifs. Bref, des travailleurs qui, avant de livrer la marchandises, l'enveloppent dans un papier fluo à petits pois en faisant énormément de vacarme.

Oh que les patrons n'aiment pas ça!