La lettre de présentation de candidature en pièce jointe dans un courriel laisse peu à peu sa place au courriel de présentation. Si la rédaction d'un courriel peut sembler moins intimidante que la rédaction d'une lettre, les mêmes règles s'appliquent puisque le but de l'exercice demeure le même : communiquer à un employeur potentiel votre intérêt à travailler dans son entreprise et votre motivation à obtenir le poste que vous convoitez.


Contenu et format


Concision et qualité sont les mots d'ordre. Tout comme la lettre de présentation, ne négligez aucun détail, le dossier Supprimer n'est jamais bien loin...


L'objet – Il résume le but de votre démarche. Il doit être clair et précis. Exemple : candidature de Stéphanie XYZ pour le poste de directrice, comptabilité.


L'appel – Si vous le connaissez, utilisez le nom du destinataire.


Le corps du texte – Votre courriel doit être court pour éviter de perdre l'attention du lecteur. Une dizaine de lignes suffisent, divisées en petits paragraphes. Il doit évidemment être exempt de fautes.


Premier paragraphe : le poste qui vous intéresse.


Deuxième paragraphe : la description en quelques mots de vos compétences et de votre parcours académique et professionnel. Sélectionnez judicieusement les habiletés qui vous distinguent particulièrement et n'hésitez pas à mettre en gras les éléments les plus importants.


Troisième paragraphe : votre motivation à présenter votre candidature.


Quatrième paragraphe : une brève conclusion et une formule de politesse. Indiquez que vous joignez votre curriculum vitae et... n'oubliez pas de le faire!


Terminez par votre signature et votre numéro de téléphone pour faciliter la tâche au recruteur s'il souhaite communiquer avec vous.


Les liens – Afin de donner le plus d'informations possible sans perdre en concision, l'ajout de liens hypertextes est une bonne idée. Ces liens peuvent mener vers votre site Internet, votre blogue, votre portfolio, votre profil LinkedIn ou sur la page d'accueil d'une boîte pour laquelle vous avez déjà travaillé.