À quoi reconnaît-on un bon chef? Bonne question, me répondrez-vous, d’autant plus qu’elle est hautement subjective, un bon chef pour une personne pouvant ne pas l’être pour une autre. Malgré tout, certaines qualités permettent d’être un bon manager et rallient à peu près tout le monde.

Il est capable d’introspection


Il n’a pas accepté une promotion à l’aveuglette, il n’a pas remplacé quelqu’un au pied levé, il n’a pas décidé de prendre la responsabilité d’une équipe juste pour le titre et les avantages qui s’y rattachent. Il connaît ses atouts naturels, les faiblesses qu’il doit corriger, les tâches qu’il doit déléguer faute de bien les maîtriser. Il sait qui il est, se pose les bonnes questions et trouve les bonnes réponses.
 

Il encadre plus qu’il ne dirige

Il est exigeant, dit ce qu’il a à dire sans détour mais le fait avec bienveillance. Il n’adhère pas au principe qu’un style de leadership axé sur la peur est plus rentable, du moins à long terme. Il démontre de l’intérêt pour chacun de ses subordonnés, il est un adepte des retours positifs et possède le courage nécessaire pour faire les retours négatifs. Il a délaissé le « je » pour passer au « nous » et donne priorité aux intérêts de l’équipe, qu’il défend et protège, plutôt qu’aux siens. 

Il fait grandir ses collaborateurs

Un bon dirigeant n’est pas embarrassé par le succès des autres. Bien au contraire, il fait tout ce qu’il faut pour mettre à profit leurs talents. Il accueille les bonnes idées des membres de son équipe avec enthousiasme et ne se sent pas déstabilisé par les opinions qu’il ne partage pas. Il fait confiance à ses coéquipiers, les responsabilise et leur donne l’autonomie nécessaire pour avancer.

Vous êtes dirigé par un chef de cette trempe? Appréciez-le…