Joli cercle vicieux, n'est-ce pas? Les offres d'emploi exigeant deux, trois, dix, parfois même quinze années d'expérience sont légion. La problématique de l'expérience professionnelle est assez importante pour décourager un individu qui n'a quasiment jamais mis les pieds en entreprise ou un jeune diplômé qui vient tout juste de quitter les bancs d'école. La question qui leur vient à l'esprit et avec raison : « Mais on l'acquiert comment cette expérience? Il faut bien commencer quelque part! ».


Comme il n'y a pas que l'expérience professionnelle qui compte pour décrocher un emploi, voici 18 astuces pour éviter que votre intégration à la vie professionnelle ressemble à un parcours du combattant.


  1. Commencez à chercher des occasions dès le début de votre parcours universitaire.
  2. Participez à des programmes de stage, d'éducation coopérative, de transition vers le travail, de formation d'apprenti et autres formules du genre.
  3. Rencontrez un orienteur professionnel qui vous appuiera dans votre démarche de recherche d'entrevue et d'emploi.
  4. Réalisez des missions de bénévolat en lien avec votre domaine pour acquérir de l'expérience concrète et élargir votre réseau professionnel.
  5. Accordez de l'importance à votre réseau et assurez-vous d'être visible. Multipliez les conversations avec des professionnels de votre domaine, en commençant par vos professeurs.
  6. Trouvez un mentor qui peut vous livrer de l'information relative à son parcours et répondre à vos interrogations concernant le vôtre.
  7. Gardez l'esprit ouvert, acceptez pendant un certain temps un poste loin de votre domaine, un poste à temps partiel, un poste atypique ou un travail à la pige susceptible de vous ouvrir d'autres portes.
  8. Perfectionnez votre maîtrise de l'anglais et vos connaissances en informatique pour avoir une longueur d'avance par rapport aux autres candidats. Réalisez un séjour linguistique si vous en avez la chance.
  9. En l'absence d'expérience professionnelle significative, sachez présenter votre curriculum vitae et votre lettre de présentation avec stratégie. N'excluez pas les petits boulots d'étudiant, inscrivez les traits de personnalité qui vous distinguent avantageusement, énoncez vos expériences de vie, activités sportives, artistiques, parascolaires, vos talents innés qui font habituellement progresser plus rapidement que l'expérience.
  10. Faites partie d'une association, d'un comité d'une organisation locale, encadrez une équipe sportive, devenez délégué de classe, animez un camp de vacances, participez à une mission humanitaire...
  11. Participez à des colloques, des cocktails, des lancements... pour créer des contacts.
  12. Abonnez-vous à une revue spécialisée pour vous tenir à l'affût des dernières nouvelles dans votre domaine.
  13. Prenez des cours dans le domaine dans lequel vous postulez pour ajouter des cordes à votre arc et compenser votre manque d'expérience.
  14. Demandez des références auprès d'anciens enseignants, employeurs, superviseurs de stages, à des personnes à qui vous avez rendu service...
  15. Créez vos propres projets, rédigez des articles, traduisez des textes, prenez des photos, produisez des illustrations, écrivez des livres numériques... Insérez vos œuvres dans un portfolio.
  16. Créez un blogue et animez-le. Informez vos visiteurs des derniers développements dans votre secteur d'activités. Intégrez votre portfolio en format numérique. Incluez l'url de votre blogue dans votre curriculum vitae.
  17. Offrez un service gratuit en lien avec votre champ d'activités. Par exemple, si vous recherchez un emploi en tant que designer Web, réalisez gratuitement l'interface graphique du site Web d'un ami qui se lance en affaires. Incluez l'url de ce site dans votre curriculum vitae.
  18. Postulez même si vous ne possédez pas le nombre d'années d'expérience requises. On ne sait jamais, il y a plusieurs facteurs qui entrent en ligne de compte lors d'un processus d'embauche... même la chance :)