La fille d'une amie s'est présentée en entrevue le mois dernier en vue d'obtenir un contrat temporaire d'une durée d'un an. Fraîchement diplômée en comptabilité, elle en était à sa deuxième expérience professionnelle.


L'entrevue de Stéphanie s'est bien déroulée et on lui a annoncé par téléphone quelques jours plus tard que sa candidature avait été retenue. Lors de son entrée en fonction, le Service des ressources humaines lui a remis un contrat de travail sur lequel apparaissait entre autres le salaire horaire qu'on lui offrait. Elle a eu beaucoup de mal à cacher sa déception et en a fait part à la responsable du Service, qui lui a répondu que c'était le salaire qu'elle avait demandé lors de l'entretien de pré-embauche.


« En fait, me dit-elle, le recruteur m'a demandé quelle était ma rémunération chez mon dernier employeur. Je lui ai mentionné le chiffre exact, sans donner plus de détails. Mon dernier mandat temporaire était faiblement rémunéré, mais je l'avais tout de même accepté afin d'étoffer mon curriculum vitae. Puisque j'ai fait mes preuves, je voulais à présent obtenir un salaire un peu plus consistant. Si le recruteur m'avait demandé le salaire que je voulais plutôt que mon dernier salaire, la situation aurait probablement été tout autre. Je n'ai vraiment pas assuré ».


Ce n'est malheureusement pas une erreur de débutant. L'angle que l'interviewer choisit pour discuter de la question du salaire n'est pas banal et plus d'un candidat tombe dans le même piège que Stéphanie. Comment répondre alors à la question « Quel est votre salaire actuel? »


Deux options possibles


Éviter de donner un chiffre précis. Si vous donnez un chiffre précis, le recruteur pourrait être tenté de vous offrir un salaire moindre et même revoir à la baisse la rémunération initiale. Vous pourriez par exemple répondre : « Mon salaire horaire se situe entre 20 $ et 25 $ » ou « Je gagne entre 50 000 $ et 60 000 $ ».


Préciser le salaire que vous voulez. Vous pouvez aussi modifier l'angle de la question. Mentionnez votre salaire actuel exact mais ajoutez ce à quoi vous vous attendez maintenant, compte tenu de ce que vous avez à offrir. Par exemple « Je gagne 50 000 $ mais je souhaite à présent un salaire de 55 000 $ parce que (raison qui motive cette augmentation). »