Vous avez obtenu récemment la promotion que vous convoitiez depuis longtemps et voilà que votre patron décide de vous rétrograder. Vous vous sentez humilié, votre orgueil en prend pour son grade et vous craignez la réaction de vos collègues. Mais une fois ce mauvais moment passé, vous découvrirez peut-être quelques éléments positifs à cette situation.

Il se peut que vous décidiez de laisser tomber votre emploi parce que vous n'avez plus confiance en vous, que votre orgueil vous dicte d'agir ainsi, que vous n'appréciez pas les regards que l'on jette sur vous, que vous en avez marre de tenter de déchiffrer les non-dits de vos pairs. La décision vous appartient.

Mais il se peut aussi que vous choisissiez de voir le bon côté des choses et de tourner cette situation en votre faveur. Pensez aux avantages que ce poste à responsabilités moins élevées que l'on vous confie vous apporteront : moins de stress lié à l'inquiétude de ne pas être à la hauteur des attentes de votre supérieur, plus de satisfaction face à l'accomplissement de tâches pour lesquelles vous êtes qualifié, meilleur équilibre vie personnelle/vie professionnelle. Enfin, vous pouvez considérer cette rétrogradation comme une opportunité en vue de mieux vous préparer pour l'obtention d'une autre éventuelle promotion qui correspondra mieux à votre profil chez votre employeur actuel... ou ailleurs.

Lorsque vous aurez laissé retomber la poussière, vous verrez bien que cette petite erreur de parcours n'est vraiment pas la fin du monde et qu'il n'en tient qu'à vous de continuer à garder la tête haute.